[CTG] CoopaTeam Gaming

Forum communautaire CTGaming.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Adresse du Teamspeak: ts.coopatroll.com

Partagez | 
 

 Les Sept Insurgés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr F. Valentine



Messages : 210
Date d'inscription : 05/02/2017
Localisation : Vous voulez vraiment savoir où je suis ? Sûr ?

MessageSujet: Les Sept Insurgés    Dim 23 Avr - 21:28

-Braver-5 à commandement, je suis sur la position mais mon unité est hors combat, je vais avoir besoins de renfort, à vous.
 
-Commandement à Braver-5, l'unité en partance à été bloqué par une brèche de confinement, vous êtes en solo par ici, commandement terminé.
 
Eh merde, il fallait que je me débrouille seul, je pouvais pas rester là à attendre, le Dr Galia avait trop d'information sur la Fondation et elle allait pas tenir longtemps sous la torture. J'armais le lance-grenade de mon Scar-H en frissonnant puis quitta ma position pour me rapprocher de la zone. La zone où j'allais risquer ma vie se résumait en plusieurs entrepôt délabrés, ça devait être leur planque, j'aurais très bien pût rester ici pour prendre connaissance du lieu mais la tempête de neige rendait la visibilité foireuse. Je descendis lentement vers les entrepôts et entra dans un magasin avec la porte arrière entrouverte, étant donné le délabrement du truc, ça devait être abandonné depuis un bail et l' IC pouvait même s'en servir de couverture pour une base souterraine, ce serait l'endroit idéal. Je pris soin d'inspecter l'endroit avant de sortir en position tactique dans la rue. Devant moi se trouvait un garage ouvert avec un pièce adjacente à première vu verrouillée. J'entrai furtivement dans le garage dans le but de m'approcher un maximum de la pièce fermé. Des voix, des voix provenaient de cette pièce, ainsi que des sanglotements, surement la chercheuse prise en otage. "...T'es plutôt mignonne toi, tu sais, on à eu une grosse journée et on aimerait bien se détendre un peu, tu voudrais pas nous aider un peu..." Oh les fils de pute, ils s’apprêtaient à la violer, fallait que je me bouge si je voulais la sauver. Je décidai de contourner le bâtiment par la droite, j’arrivais devant une secondes porte quand une voix retentie derrière moi. " Tu bouge plus, ferme ta gueule et pose ton arme sans te retourner, ALLEZ ! "
J’avais deux possibilités, me rendre et me faire fusiller ou buter ce connard et avoir une chance de sauver la chercheuse. Un rappel à mon lance-grenade chargé et prêt à faire feu me fit opter pour la deuxième possibilité. Je me retournai subitement, mon opposant, pris de cour leva son arme pour tirer, quand à moi, je laissais partir de mon canon un diable fait de poudre et d’acier de 40mm dans la direction des côtes de mon adversaire.


Le bruit sourd de l’impact suivi de l’effroyable craquement confirmèrent la mort de mon adversaire. Vu ses insignes c’était sûrement le chef d’escouade, la tête était coupée, c’était au tour des articulations maintenant. Malheureusement, un bruit comme ça ça s’entend, à peine j’eu le temps de me relever que deux soldats s’approchaient d’un bâtiment subjacent. Je couru me refugier dans le garage tout en vérifiant si mon arme était opérationnelle, on est jamais trop prudent. Je prenais position dans l’angle à gauche de la pièce pour pouvoir prendre mes poursuivants par surprise tout en gardant de vue la porte de la pièce où était retenue le Dr Galia. Ce qui m’alerta du danger imminent fût l’ombre de l’homme à contrejour, mes mains moites transpiraient dans mes gants doublés en kevlar, de la buée mélangée au givre brouillait mon masque de protection, ma respiration lente faisait craquer la neige de mon passe-montagne, le vent rugissant brouillait tout mes capteurs auditifs et le blizzard donnait une visibilité zero. Touts ces facteurs n’étaient pas gérer dans l’entrainement, on apprenait à les gérer avec l’expérience sur le terrain, ce qui nous différenciait du chasseur au chassé. Et moi, j’étais le chasseur, malgré le blizzard, j’avais réussi à repérer le facteur qui n’était pris en compte ni par l’entrainement, ni par mon ennemi, son ombre. J’ajustai mon arme d’un mouvement presque mécanique, un mouvement de tueur professionnel, je fis le vide dans mon esprit, me concentrant sur l’instant présent, une erreur, une simple erreur, et j’étais mort, dans le cas contraire, ce serait lui. Sa tête encapuchonnée apparût dans l’embrasure de la porte et je pressais la détente de mon fusil d’assaut, une balle, une seul. Le cadavre s’effondra  dans la neige à l’instar d’un mannequin de mousse poussé par le vent. Je me ruai à l’extérieur en priant mon instinct de ne pas m’avoir trompé, mais il ne m’avait pas trompé. La seconde proie se repliait… sans vérifier derrière elle. Ce fut son ultime erreur. Une rafale plus tard et un troisième soldat était mort. J’enjambai son cadavre, l’arme toujours levée, fermement décidé à buter tout ces types. J’approchais de la porte quand celle-ci s’ouvrit brusquement laissant apparaître deux autres hommes. Le premier s’effondra sous les balles, le second rentra dans la maison en fermant la porte. Pff, petit joueur… J’enfonçai la porte d’un coup de pied en envoyant un tir essuie-glace d’une vingtaine de balles avant de me mettre à couvert. Je m’apprêtai à un second assaut quand je ressenti une douleur atroce dans l’épaule gauche, j’y lançai un rapide coup d’œil pour voir avec effroi trois tache sombre, merde…


Mais pas le temps de se préoccuper de ça, je rechargeai mon arme et repris une position d’assaut avant d’entrer et de constater que mes deux opposants étaient mort. Mais Galia n’était pas là, heureusement car si mon tir essuie-glace l’aurait touchée, j’aurai pas l’air con. C’est alors que je constatais la porte à ma gauche, d’où provenait les sanglots. Je tirais une balle dans la serrure puis mis un violent coup de pied dans la porte. Je vis un homme, armé, une rafale plus tard et il ne l’était plus, mais il m’avait toucher, dans le ventre, j’avais mon kevlar, mais un kevlar peut être percé par une balle de 44 Magnum.
J’entrais dans la pièce en titubant et lâcha mon arme, alors que j’allais m’effondrer, une voix me ranima.
 
-Commandement à Braver-5, les renforts arrivent, maintenez votre position, à vous.
 
-Br… aver-5 à… à… co… commandement, object… if sécu… risé… besoin d’une… équipe… mé… médical. Braver-5 ter… teminer.
 
-Reçu Braver-5.
 
Je regardai la chercheuse accroupie près du mur, elle paraissait si fragile… Je m’approchai aussi rapidement que mes blessures me le permettaient et la releva doucement.
 
-C’est bon, c’est fini, il n’y a plus de danger maintenant.
 
-Vous… vous êtes sûr ? Me demanda-t-elle d’une voix apeurée.
               
-Je vous le promets.

-Quel… quel est votre nom ?

-Agent Lantier, Etienne Lantier. Lui-répondis-je en abaissant mon passe montagne.


-Vous venez de… de me sauver la vie… merci. Dit-elle avec un sourire timide.


Dernière édition par Dr F.Valentine le Lun 24 Avr - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awnel

avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 17
Localisation : [CLASSÉ SECRET]

MessageSujet: Re: Les Sept Insurgés    Dim 23 Avr - 21:36

Trop de ponctuation pendant le grand passage, je ressent bien la pensée du personnage et lorsque il se dit que c'est peut-être fini pour lui. Dans tout les cas bon texte malgré le "ALLEZ" qui ne devrait pas être en majuscule au seins d'une phrase. J'attends la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steamcommunity.com/id/TEXASISLIFE/
Dr F. Valentine



Messages : 210
Date d'inscription : 05/02/2017
Localisation : Vous voulez vraiment savoir où je suis ? Sûr ?

MessageSujet: Re: Les Sept Insurgés    Lun 24 Avr - 20:34

Alors mon bonhomme, la ponctuation sert à rythmer le texte, de plus le texte en majuscule provoque un effet mémétique qui te fera "entendre" crier la phrase. Cela dit, merci pour le com ça fait toujours plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cool

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 11/01/2017
Age : 16
Localisation : Site 19, Site 06-03 en lorraine, Site 84 et zone 14

MessageSujet: Re: Les Sept Insurgés    Lun 24 Avr - 20:45

Un Com ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackerman

avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 15
Localisation : Derrière le mur Rose

MessageSujet: Re: Les Sept Insurgés    Lun 24 Avr - 21:44

Dr F.Valentine a écrit:
le Dr Galia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr F. Valentine



Messages : 210
Date d'inscription : 05/02/2017
Localisation : Vous voulez vraiment savoir où je suis ? Sûr ?

MessageSujet: Re: Les Sept Insurgés    Mar 25 Avr - 22:21

Mais vous êtes vraiment des tenches c'est pas possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Sept Insurgés    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Sept Insurgés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sept Tau peignez-vous ?
» le sept D'yanoi
» sept du forum,acte II,operation modelisme de l'emoticone
» Finale : Les Insurgés portent plainte !!
» [SEPT DU FORUM]Schéma des kroots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[CTG] CoopaTeam Gaming :: Accueil :: Présentation Rôle-Play-
Sauter vers: