Ce jour-là, dans la fondation, il n’y avait rien de spécial. Des expériences avaient été faites sur SCP-188-FR pour tester ses réactions lorsqu'on lâchait SCP-188-FR-1.
Lors d’un coup d'œil rapide sur les caméras de surveillances le Dr Gear crut que SCP-106 avait disparu de sa cellule. La luminosité était faible dans la chambre de confinement. Ce n'était qu'une illusion mais cela a tout de même déclenché une panique générale dans le site 19. En temps que directeur de ce site, il s’était dit qu'envoyer une escouade dans le site 24 pour tenter de retrouver SCP-1048 était une bonne idée, et c'est ce qu’il fit. L'escouade avait réussi à retrouver SCP-1048 et à le ramener. SCP-1048 était maintenant confiné sans danger et ses instances avaient été tuées.  

Un chercheur entra dans le bureau du directeur.
- Bonjour directeur.
- Bonjour Mark. Quoi de neuf aujourd'hui ?
- Rien de spécial, je viens pour vous dire que j'ai l'impression d’avoir vu SCP-079 sur l'écran de mon ordinateur...
- Comment est-ce possible ? SCP-079 n'a pas été déconfiné quand même ?!
Il regarda sur son ordinateur pour voir si le SCP avait été libéré.
- Oh putain... dit le directeur à cran.
- Quoi ?! Il est déconfiné ?
- Oui ! Retournez à votre poste et prévenez le maximum d'AITs possible !
- Très bien monsieur !

Le chercheur partit.
Le directeur prit son portable et contacta les AITs.

- Messieurs, il y a un déconfinement et bientôt une brèche se formera si vous ne faites rien ! SCP-079 est en totale liberté !
- Très bien monsieur, dit un AITs. Nous arrivons dans la salle des machines pour couper SCP-079.
- Faites vite...

Quelques minutes plus tard, le directeur reçut un appel annonçant que SCP-079 avait été stoppé avant de déconfiner un autre SCP. Mais les lampes commencèrent à clignoter et à bugger alors que des coups de feu retentirent.
Un homme annonça dans les haut-parleurs :

- À tout le personnel Class-D et personnes ayant une carte d’accès au dessus du niveau 3, veuillez entrer dans la chambre de protect.... AHHAHHAHAHAHHAHAHAH *bruit de respiration* AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH

Des cris et des coups de feu se firent entendre, l'homme du haut-parleur poussa un cri strident pendant quelques secondes… Suivi d’un long silence.
Le directeur était pétrifié tant les cris avaient été terrifiants. Un groupe de FIM entra dans son bureau.

- Monsieur, il faut partir, et vite ! Plusieurs SCPs Keters ce sont libérés ainsi certains euclides par la même occasion, dit le chef FIM.
- Faites-moi sortir d'ici !
- Alors levez-vous et courez ! hurla le chef FIM

L’escouade encercla le directeur et tous se mirent à courir aussi vite que possible. Soudain, l'escouade s'arrêta net et fit demi-tour.

- Que se passe-t-il ?! Pourquoi faisons-nous demi-tour ? demanda le Directeur, pétrifié par la peur.
- SCP-106 a traversé la matière pour apparaître juste devant nous ! cria un des FIMs

Les FIMs et le directeur arrivèrent dans une salle équipée d’ordinateurs, réservée aux chercheurs et superviseurs. Les seules choses visibles par le directeur étaient les cadavres des superviseurs et des chercheurs, du sang et une trace de SCP-106. Alors qu’ils couraient à nouveau dans les couloirs du site, les FIMs furent stoppés par plusieurs instances de SCP-049 qu’ils trouvèrent devant eux.

- FEU ! Cria le chef FIM.

Toutes les instances tombèrent mortes au sol. L'escouade poursuivit sa progression. Soudain, elle entendit des gémissements.

- C'est SCP-096 qui pleure je pense, dit un des FIMs.
- Probablement... Probablement, dit le directeur inquiet. Je prie pour que ce ne soit pas lui.

SCP-096 leur bloquait la route. Il était juste devant la porte. Les FIMs décidèrent alors de faire demi-tour mais, en regardant derrière eux, ils virent SCP-106 arriver. Un FIM décida alors de regarder SCP-096 et de partir là où l'équipe devait aller. SCP-096 se leva et mis ses mains sur son visage. Il paniquait. Dix secondes plus tard SCP-096 fonça vers le FIM qui l'avait regardé. L’avance prise sur SCP-096 n’a pas suffit et sa mort fut violente. Le directeur ainsi que les FIMs se mirent alors à fuir pour échapper à SCP-106... Un des FIMs regarda derrière lui et vit le SCP-096 assis par terre. Ce dernier se leva à nouveau et se mit alors les mains sur le visage. Le FIM l'ayant regardé ne préféra rien dire aux autres mais finit par se faire massacrer, la tête arrachée par l'une des mains de SCP-096.

- NOOON ! Un autre FIM est mort, je répète UN AUTRE FIM EST MORT ! dit un FIM
- Ne regardez pas 096 !!! hurla le chef FIM
- Trop tard… dit un soldat

En regardant son ami mourir il avait malheureusement vu la tête de SCP-096.

- Quoi trop tard ?! demanda le chef FIM au soldat.
- J'ai vu sa tête !!!

Au même moment le FIM sentit la main de SCP-096 traverser son corps par le dos et ressortir par la poitrine.

- COURREZ !!! Cria le directeur

Un FIM tomba directement dans un trou... Une faille pour aller dans la dimension de SCP-106.

- Attention ! Un FIM est tomb... AAAAHHH

SCP-106 sortit alors de ce trou et commença à arracher les mains du FIM et à le téléporter dans sa dimension.

- Là là !! Passez cette porte monsieur le directeur ! ordonna le chef FIM.
- Et vous ?!
- Moi je suis dé... AAAAHHHHAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHHA

Le chef FIM se fit alors couper les tendons d'achiles et téléporter dans la dimension de SCP-106. Il traversa la matière pour aller les rejoindre. Tous les FIMs étaient morts ou allaient mourir. Le directeur se retrouvait seul pour aller a la Gate A ou B et sortir du site 19.

- Putain de merdeeee !!!

Le directeur s'assit et commença à lâcher quelques larmes.

- Qui a déconfiné SCP-079 ??? QUI ? QUI ???

Un homme passa une porte et vit le directeur.

- Wow monsieur ça va ? dit l'homme
- Vous êtes qui vous ?!
- Moi je suis D-9414... Enfin, c'est comme ça que cette fondation ma appelé...
- D'après votre tenue vous êtes une classe-D c'est sûr... Mais comment avez-vous fait pour rester en vie ?
- D'après plusieurs gardes je devais être un cobaye pour une expérience avec une sorte de... de... statue en béton bizarre.
- Vous voulez parler de SCP-173 ?
- Oui... Enfin, je crois... Avant d'arriver devant la porte de sa "chambre de confinement" j'avais vu une affiche où il y a avait écrit « SCP-173 de classe Euclide ». Ou un truc dans le genre.
- Très bien... Normalement, je devrais vous tuer sur le champ.
La classe D recula de peur
- Mais je ne vais pas le faire. dit le directeur
- Ah bon et pourquoi ?!
- Car une fois tous les SCP reconfinés, la fondation aura au moins une classe D à disposition et parce que je n'ai pas d'arme sur moi...
- Bon bah d'accord....
- Mais personnellement je veux sortir d'ici. Et vite. Toi aussi ?
- Oui, mais je préfère être seul qu’être avec vous...
- C'est toi qui voit.

La classe D partit dans le sens opposé de la gate A alors le directeur s’en alla dans le bon sens. Dix minutes après la séparation des deux hommes, le directeur entendit des bruits de tirs et des cris. Il décida alors d'aller vers ces bruits pour tenter de trouver quelqu’un… il arriva devant un tesla et vit une femme courir vers lui et lui dire :

- Monsieur le directeur !! enfin qul...

La femme se prit une décharge de la tesla. "surement une assistante-novice" pensa le directeur. Il s’approcha de la tesla pour entendre son bruit de préparation avant la décharge. Il arriva à passer juste sans être blessé ou électrocuté. Il continua d'avancer et entendit quelqu'un marcher. Il se dirigea vers les bruits de pas puis vit SCP-049 tendant son bras vers lui avec son gant tâché sang humain. Le directeur pris de panique fit demi-tour en passant la tesla. SCP-049 arriva à son tour devant la tesla mais ne fit rien... Il savait que le directeur devait passer par là pour sortir alors il resta devant la tesla sans bouger. Le directeur pétrifié de peur ne bougea plus pendant vingt secondes, fixant SCP-049. Il fit ensuite demi-tour et improvisa une feinte pour faire croire au SCP qu'il avait pris un autre chemin alors qu'il attendait juste que ce dernier parte. Ce fut une réussite. Le docteur de la peste partit en disant en anglais "Do not prentend..." Mais le directeur ne l'avait pas entendu... Deux minutes plus tard le directeur regarda la tesla et ne vit pas SCP-049. Il s'approcha de la tesla pour l’écouter. Il passa la tesla et se dit : "maudit soit cette fondation et tous ces foutus SCP ». Mais, en passant la porte, il vit SCP-049 foncer sur lui. Le reflex du directeur a été de se défendre en frappant SCP-049 au visage, ce dernier se releva et regarda le directeur. Il fonça à nouveau sur le directeur qui arriva à esquiver son attaque de justesse. Il passa la porte et la referma rapidement. Le directeur courru longtemps en direction de la gate mais il avait tellement eu peur qu'il n'en avait plus rien a faire. Il courru dans le couloir pour tenter de trouver des FIMs, AITs et autre... mais il ne vit rien a part du sang et des morts.

- À L'AIDEEE !!! cria le directeur.

Les haut-parleurs s'allumèrent et un homme parla :

- Je m'adresse aux personnes encore en vie dans le site 19 ! Je suis le chef du site 12 et je vous donne rendez-vous le plus vite possible a la gate A ! Si vous voulez survivre foncez !
- Ok d'accord, JE FONCE ! se dit le directeur.

Il courru dans les couloirs pour aller a la gate A. Trouver des signes de vie l'importait peu. Il voulait juste s’en aller d’ici au plus vite.


À Suivre...