[CTG] CoopaTeam Gaming

Forum communautaire CTGaming.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Adresse du Teamspeak: ts.coopatroll.com

Partagez | 
 

 Deuxième conte SCP (Et peut-être le début d'une série)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenrir

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 05/04/2017
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Deuxième conte SCP (Et peut-être le début d'une série)   Mer 20 Sep - 2:08

Caucase, Fédération de Russie



[Dimitov me fais rentrer chez lui, il semble aux aguets, jetant un coup d’œil aux fenêtres aux moindres bruits, ce vieil homme qui m’accueille semble retrouver une seconde jeunesse quand je commence à poser mes questions]

Donc vous confirmez être le sergent-chef Dimitov Milankovitch de l’unité de recherche et de neutralisation de l’Armée Rouge.

Oui, je confirme ça même si je dois corriger le nom de l’unité.

Que voulez-vous dire ?

Notre unité s’appelait bel et bien unité de recherche et de neutralisation mais le nom exact aurait pu être, unité de recherche, de contrôle et d’extermination.

[Dimitov semble deviner ma prochaine question à mon regard]

Pourquoi contrôle et extermination ? Premièrement revenons sur le contexte de la création de cette unité, on est en 1941, l’Allemagne nous attaque, même si notre grand leader s'y attendait il n’avait pas prévu que ce soit si tôt, et nous on se fait massacrer sans pouvoir rien faire, et là on se rend compte que les Allemands utilisent des objets ou des personnes liés au paranormal et que ça marche. Alors nos supérieurs ont une excellente idée, réunir leurs meilleurs soldats et scientifiques pour commencer des recherches sur ces objets et personnes. Et c’est comme ça que le recherche arrive, et après on a le contrôle, et avant que vous posiez la question, oui nous avons dû commettre des horreurs pour les parties contrôle et extermination.

Comment ça ? Que veut dire exactement contrôle ?

Ça veut dire contrôler les phénomènes, les objets et les personnes paranormal quelle que soit la façon ou le coût. [Son regard semble devenir distant], on a perdu tant de personnes, tant de vie gâchée. [Il ne dit rien pendant trente secondes avant de me regarder droit dans les yeux, un regard perçant qui semble sonder mon âme] Vous savez ce que ça fait de devoir massacrer son propre peuple ? Les gens que vous deviez protéger . De devoir abattre des enfants car ils en ont trop vu . On a commis des massacres, bien sûr le gouvernement les a attribué aux hordes de fascistes qui déferlaient sur notre mère-patrie. Et vous savez quoi . Nous on n'a rien dit, rien fait pour empêcher ça, on aurait pu, on était assez nombreux pour tout stopper mais on n'a rien fait, parce qu’on y croyait, parce qu’on se disait que nous aidions notre mère-patrie, que nous la soignions d’un mal et qu’en plus non empêchions les hordes de barbares fascistes d’envahir la mère-patrie. [Il soupire] Nous étions des idiots et des imbéciles.

Attendez mais si je comprends bien vous avez commis des massacres pour contrôler ces phénomènes et autres mais pourtant vous avez cité une partie extermination alors qu’elle était la différence ?

[Dimitov se lève et va chercher une photo dans un vieux livre qu’il me tend. Cette photo montre une vingtaine d’hommes en tenue de combat avec des masques à gaz et des lances flammes et un village en feu derrière]

C’était en 43 [Son visage se fige comme plongé dans ses propres pensées], notre mission était simple, un phénomène s'était déclenché dans la région du Caucase, on ne savait pas ses effets mais on savait que l’Armée Rouge perdait contact avec toutes ses unités stationnées là-bas et qu’il y avait beaucoup de témoins. Alors on… On a fait ce que nous dictait notre devoir, on y est allés, plusieurs dizaines de milliers de soldats avec nous, notre but était juste de leur indiquer quoi faire puis d’éliminer ceux qui tenteraient de parler ou refuseraient d’obéir.  Et c’est ce qu’on a fait, on l’a très bien fait… Trop bien fait, deux mois plus tard, le Caucase était à feu et à sang, des dizaines de milliers voir des centaines de milliers de victimes et nous heureux d’avoir sauvé notre mère-patrie… Je ne dors plus vous savez . Je les entends encore, ces voix, qui appellent à l’aide, qui me supplie de les épargner, de sauver leurs enfants… Et je les entendrais toujours, quoi qu'il arrive.

D’accord mais pourtant personne n’a jamais entendu parler d’un massacre au Caucase.

[Il rigole doucement] C’est normal, nos supérieurs ont bien fait leur travail, pas une seule personne n’a osé s’interposer, même pas les trotskiste ou les anarchistes, tout le monde était content de ne pas avoir eu à faire ce que nous avons fait. Bien sûr quelque personne n'ont voulu parler mais ils ont vite disparu, déportés ou assassinés.

Et comment votre unité à fini ? Après la guerre je veux dire.

La plupart d’entre nous étaient déjà morts donc l’état-major n’a pas eu trop de mal à supprimer notre unité, on a été remercié, quelque médaille, une pension pour vivre des jours tranquilles et des agents qui nous surveillaient H24 pour être sûr que l’on ne révèle rien. Moi je n'ai jamais parlé, enfin jusqu’à aujourd’hui, je pense que j’avais peur, pas peur de trahir ma mère-patrie mais plutôt peur que l’on sache que je suis un monstre. Mais aujourd’hui j’ai 97 ans, j’ai déjà de la chance d’avoir vécu aussi vieux alors ce que les gens pensent de moi [Il rigole amèrement] je m’en fout complètement.

D’accord. Une dernière chose à ajouter ?

Ouais, actuellement j’ai une dernière chose à ajouter si vous le voulez bien.

Bien sûr

Quoi que vous fassiez, n’essayez pas de chercher trop de choses sur notre unité, il y a des choses qu’il vaut mieux laisser enterrer, croyez en mon expérience.

D’accord. Merci pour votre hospitalité et bonne journée

[Je quitte la maison de Dimitov, avant de partir je jette un dernier regard, derrière les rideaux fermés je vois un flash de lumière, je me souviens alors de ce qui accompagnait le livre et la photo, une médaille d’honneur et un vieux Makarov, il semblerait que Dimitov est enfin rejoint les voix qu’ils l’appelaient]





Bon comme précisé dans le titre du sujet, ce conte fait suite à un conte que j'ai écrit il y a quelques mois, si ce format de conte plaît aux gens je comptais peut-être en faire une série avec des témoignages de personnes de différents pays ayant eu un rôle durant la seconde guerre mondiale (Même petit). Sinon je suis ouvert à toute forme de critique (Positive ou négative, surtout négative d'ailleurs après tout on apprend de nos erreurs), si vous remarquez des fautes de : grammaire, conjugaison, orthographe, n'hésitez pas à me les signaler pour que je puisse les corriger. Et sinon si vous avez des idées de pays, armées, mouvements de résistance ou autres pour des futurs contes n'hésitez pas à me le faire savoir. Et si vous voulez je mettrais un lien vers le premier conte.


Dernière édition par Fenrir le Mer 20 Sep - 22:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awnel

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 17
Localisation : [CLASSÉ SECRET]

MessageSujet: Re: Deuxième conte SCP (Et peut-être le début d'une série)   Mer 20 Sep - 13:44

Pas mal même si la fondation exerce depuis plus longtemps que la grande Guerre.

J'ai fais une correction des quelques fautes que j'ai trouvé ici et là fais attention la prochaine fois

Correction orthographique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steamcommunity.com/id/TEXASISLIFE/
Fenrir

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 05/04/2017
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Deuxième conte SCP (Et peut-être le début d'une série)   Mer 20 Sep - 14:15

Awnel a écrit:
Pas mal même si la fondation exerce depuis plus longtemps que la grande Guerre.

J'ai fais une correction des quelques fautes que j'ai trouvé ici et là fais attention la prochaine fois

Correction orthographique:
 


Premièrement merci pour la correction et je ferais attention la prochaine fois et ensuite comme je l'ai dit à la fin du conte, je ne fais pas des personnages ou des organisation liés à la fondation SCP mais plutôt des personnes ou des organisations ayant interagis avec des SCP ou d'autre entité paranormal durant la seconde guerre mondial, après si le format de conte plait au gens et qu'il y a des suggestions je continuerais d'en poster. Et peut-être que je prendrais d'autre époque.


Dernière édition par Fenrir le Mer 20 Sep - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 05/04/2017
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Deuxième conte SCP (Et peut-être le début d'une série)   Mer 20 Sep - 14:33

Et je tiens pas respect à dire que ce qui m'inspire ce format de conte est l'excellent livre : World war Z de Max brooks, (lisez le livre n'allez pas voir le film)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deuxième conte SCP (Et peut-être le début d'une série)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuxième conte SCP (Et peut-être le début d'une série)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traduction Conte Français=>Allemand "URGENT"
» [1200 pts] Skavens contre Comte Vampire dans un conte de fée
» Peut on mettre un Plasma en Tate?
» Celui qui ne sait rien ne peut rien comprendre...
» [Story] Le Conte de Sahmad : Podcast n°5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[CTG] CoopaTeam Gaming :: Accueil :: Présentation Rôle-Play-
Sauter vers: