[CTG] CoopaTeam Gaming

Forum communautaire CTGaming.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Adresse du Teamspeak: ts.coopatroll.com

Partagez | 
 

 "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sofakine Luvi

avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 17
Localisation : Site Thêta

MessageSujet: "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman   Sam 18 Nov - 21:21



Je n'ai pas vraiment dormi cette nuit là. A vrai dire, je m'y attendais, j'avais attendu ce jour depuis tellement longtemps, et enfin il est là, ce jour qui sera le plus beau de toute ma vie. Je me réveille rapidement, remarquant au passage l'absence de celle qui illuminera cette journée. Il ne m'a pas fallu longtemps pour avaler mon petit déjeuner et pour enfiler quelques vêtements rapidement. Ce début de journée s'annonce long mais avant le réconfort vient l'effort. Je m'équipe alors de mon stylo porte bonheur puis quitte le domicile en nourrissant au passage mon tatou domestique.

Après être sortie, je me dirige donc vers mon lieu de travail, une installation où l'on confine des anomalies capables pour la plupart de détruire notre monde. Oui c'est assez peu gai comme position et comme responsabilité mais on finit par s'y faire et la vie là bas fini par devenir presque agréable. Sauf quand un reptile géant essaye de vous déchiqueter. Ou quand un homme trop bronzé traverse les murs pour vous emmener dans un lieu sombre tel un grand monsieur attendant devant une école primaire. Mon travail à moi, est déjà un peu moins risqué que de tirer sur tout ces trucs : Je programme des intelligences artificielles autonomes qui défendent et régulent notre beau et bon Site-Thêta. Donc si un jour vous vous retrouvez enfermé dans une salle avec un haut parleur qui vous ris au nez, c'est sûrement moi qui vous fait une mauvaise farce.

Mais pas le temps de penser à ça aujourd'hui, il faut que je fasse tout pour que cette journée passe le plus vite possible et pourtant, je sais bien que ce sera le moment le plus long auquel j'aurais à faire dans toute ma vie. Bien, il faut se mettre au travail. Je traverse donc l'installation en jetant quelques bonjours par ci par là puis j'arrive enfin dans les locaux de la DIAA, mon lieu de travail. Je cherche longuement ma carte dans mon sac à mains puis d'un air triomphant, je la tire puis je la regarde longuement, le sourire aux lèvres puis je viens la passer devant ce que j'appelle un « bip bip qui ouvre les portes », celle ci effectuant à bien sa fonction comme tous les matins en ouvrant la porte dans un coulissement qui a pour don de me procurer quelques frissons.

En entrant, je découvre mon équipe, complète, travaillant sérieusement sur un des projets que je leur avais soumis. Je hausse alors un sourcil, c'est rare de les voir tous aussi concentré. En fait, j'avais plutôt l'habitude de voir Atome étrangler un mec dans un coin de salle et de voir les autres en rire. Mais aujourd'hui c'est différent. Je m'en réjouis alors et me dirige à pas de loup vers mon bureau tout en observant le travail rigoureux du personnel présent.

En arrivant devant la porte, je me rend compte en baissant la poignée, que la salle est verrouillée. Tient ? Je pensais qu'elle serait là comme elle n'était pas à la maison. Je me munis alors de ma clé, ouvrant la porte pour pénétrer dans mon bureau. Je dépose alors un premier pied dans la pièce et là, la salle s'illumine de mille feux, donnant ainsi un aspect bien plus féerique au lieu. Je souris une fois, puis je referme la porte derrière moi. Une fois le cliquetis de la porte entendu, j’entends une petite voix robotique familière m'appeler depuis mon ordinateur avec un doux « Bonjour maman ». Ma deuxième fille pour ainsi dire, je m'approche d'elle en lui adressant un sourire, puis je m'assieds sur le siège qui allait devoir supporter mon impatience toute la journée.

Comme prévu, ce début de journée passe très lentement, même si la journée reste simple et mon travail ordinaire, je ne peux m'empêcher de passer une minute sans penser à ce soir. Au point que je ne fais même plus attention à ce que j'écris. Et après ça je m'étonne que mes brouillons ne marchent pas. Tandis que je corrige une énième un travail, j’entends un bruit raisonner dans la salle. Quelqu'un frappe à la porte. Quoi, Atome a encore pété une dent à quelqu'un ? Je me lève, l'air lassée, je n'ai vraiment pas le temps de penser à ça, je pousse sur la poignée doucement puis tire la porte vers moi. Quelle ne fut pas ma surprise quand je vis mon équipe de recherche, brandissant avec un grand sourire un magnifique vase rempli de diverses fleurs splendides. Je ris à cette vue et prend le vase, embrassant chacun d'entre eux pour les remercier puis m'en retourne à mes activitées. Je pose le vase à côté de mon ordinateur puis je me rassieds.

Le reste de la journée est passé tout aussi lentement. Mon impatience commençait à se manifester grandement et se traduisait par des gestes parasites qui me faisaient faire tout et n'importe quoi. J'ai vraiment l'impression que ça ne s'arrêtera pas, pourtant, les secondes passent, et je m'en réjouis. J'allais bientôt découvrir le plus beau paysage du monde et je ne pouvais louper ça pour rien au monde. J'écris une dernière ligne dans un ultime effort puis j'enregistre le dossier pour finalement le fermer et éteindre l'ordinateur.

A ce moment là, je crois que j'ai battu mon record pour détaler d'une salle. Je n'étais pas allée aussi vite depuis que Atome avait essayé de me tuer. Je traverse un par un tous les couloirs du site dans une course presque épique, jusqu'à m'en épuiser. J'arrive devant la Gate, transpirant à foison, au bout de mon souffle, mais je ne pouvais pas attendre encore. Je continue ma traversée dans le petit village puis rentre chez moi. En me regardant dans le miroir, je me rend compte que j'ai vraiment besoin d'un bain. Je comprend alors qu'il est l'heure de se préparer.






Ce n'est pas un rêve n'est-ce pas ?







On ne va pas me réveiller pour me dire que je rêvais n'est-ce pas ?







Moi aussi j'ai le droit d'être heureuse ?







On ne va pas me rejeter au dernier moment ?







J'ai le droit hein ?






Je me pince une fois la joue, et le temps que d'ouvrir les yeux, j'y étais déjà. Oui, ma patience avait portée ses fruits et j'allais enfin être récompensée pour cela. Depuis que j'étais arrivée, tout est allé si vite. Je ne me souviens même plus des dernières heures, mais les prochaines, je vais m'en souvenir toute ma vie.

Je me tiens debout, droite, à l'entrée d'une grande salle à l'apparence féerique tant elle est décorée de rubans blancs, de ballons colorés et de paillettes. Plusieurs tables sont disposées un peu partout, en baladant mon regard, je peux notamment voir des visages familiers, remarquant d’abord Elena Quill en compagnie de son “agent de sécurité” Artur Spark, un peu plus loin, je peux aussi voir le couple Brásdóttir & Freyr, Valentine, Maïka, Freeman, Lockhart, Ross, les soeurs Freitag, Macro et je peux même voir un petit écran sur lequel s’est installée ILoNA. Aussi, au bout de l’allée se tiennent d’abord Lantier puis Atome, c’est bien la première fois que je les vois en costume. Quant à moi, je me tiens avec un bouquet de fleurs entre les mains, celui-ci portant toutes les plus belles couleurs que j'aurais pu imaginer, mais le plus important, ma robe, si belle, embrassant le sol de sa douceur, elle trace si bien les courbes de mon corps en restant en même temps si élégante, d'un blanc plus pur que n'importe quel autre, laissant apparaître des dizaines de petits motifs tous plus originaux les uns que les autres.

Assez de m'apprécier, j'effectue alors le premier pas le long de cette allée couverte de pétales de rose, une musique douce se déclenchant alors, j'avance doucement tandis que tous les regards se portent sur moi, je peux même entendre certains d'entre eux me faire des compliments, mais cela n'est rien face à ce qu'elle peut me dire. Je monte doucement une par une les marches de l'escalier se dressant devant moi avec la même impression que si je montais au paradis, puis j'arrive enfin, devant un pupitre en bois, un homme se tenant derrière, fière, il ne m'est pas inconnu d'ailleurs, et à personne dans cette salle puisqu'il s'agit de notre Directeur, Sofakine Luvi, vêtu d'un costume intégralement blanc, entouré de son écharpe, flottant de joie autour de son cou, donnant un aspect encore plus féerique à la scène. A côté de lui se trouvait sa femme, Kélya Rhi, vêtue d'une magnifique robe rouge assortie à la couleur de ses cheveux entretenus avec une rigueur qui ferait tomber n'importe quel homme. Enfin, surtout Sofakine, qui pour le coup est complètement fou d'elle.

Interrompue dans mes pensées, j’entends alors la grande porte s'ouvrir une seconde fois. Je sais très bien pourquoi, mais je ne bouge pas. C'est les règles. Pourtant je n'ai jamais autant éprouvé le besoin de bouger de toute ma vie, et alors qu'elles se referment, un grand silence s'installe puis une autre musique s'installe. Je serre alors le bouquet entre mes mains, écoutant avec attention chaque bruit de pas, ceux ci se rapprochant doucement de moi mais avec tout de même une allure qui laisse entendre une grande impatience. Je dresse mon regard face à moi, le Directeur m'adressant un sourire, celui-ci ayant bien compris tout le stresse qui m'envahissait.

Après avoir repris mon souffle, je me rend compte que le bruit s'était arrêté. Je commence alors à mouvoir ma tête doucement sur ma gauche, tout autour de moi semble disparaître tandis que je me dirige vers elle, cet instant ultime semblant durer une éternité, en comparaison, revivre ma journée me paraissait bien moins long.

Et, enfin, mon regard se dépose sur elle, je ne peux m'empêcher de verser une larme. La voici, Mitsuko Ackerman, si belle, mon cœur se met à battre la chamade en découvrant une toute nouvelle beauté. Je vais vraiment me marier avec elle ? Je peux vraiment ? Elle est si belle, dans sa longue robe noire, tachée de multiples roses cousues avec le plus grand des soins, traînant légèrement au sol, donnant l'impression de rendre pur tout endroit sur lequel elle vient marcher, et sa chevelure, magique, se dressant sur sa tête comme le plus beau des monuments, décorée de tant d’accessoires, mais combien de temps est-ce qu'elle a mis pour faire tout ça ? Ah oui c'est vrai, elle était absente toute la journée, c'était donc pour ça.

Elle vient à son tour me regarder, j'ai l'impression de retomber amoureuse. Lorsque son regard vient croiser le mien, je rougis inconsciemment, me rappelant alors notre rencontre des dizaines de fois dans ma tête puis je viens fixer mon regard au sien. Un silence total s’installe dans la salle tandis que le directeur affiche une croix en l'air avec son écharpe pour la laisser retomber le long de son corps. Il s'approche alors, accompagnée de sa femme, puis commence à prononcer son discours après avoir racler sa gorge :
« Je suis heureux de vous accueillir, mesdames et messieurs, ce 18 Novembre 2017 dans notre beau Site Thêta afin de célébrer l'union de Abril avec Mitsuko Ackerman.
En tant que Directeur du Site, c'est toujours avec honneur et plaisir que je reçois, sous le toit de la Fondation, les futurs époux qui ont choisi la voie de l'engagement mutuel.
En effet, choisir le jardin du mariage, en dépit de l'évolution actuelle des modes de vie et de la cellule familiale, pour y planter votre amour et le voir s'épanouir, grâce à l'attention quotidienne que vous lui apporterez, relève bien de l'engagement. Un engagement civique et moral qui suppose pour les époux un respect réciproque, une assistance de chaque jour et une relation de fidélité.
Je pense pouvoir parler au nom de vos familles, de vos amis et de tous ceux qui vous sont chers et qui ont choisi d'assister à la célébration de votre union aujourd'hui en vous souhaitant de nombreux jours ensoleillés. Mais chacun sait qu'il y aura aussi des jours de pluie et c'est dans ces moments-là que la force, l'amour, la constance et l'implication de chacun dans la relation qu'il choisit aujourd'hui d'officialiser, prendront toute leur valeur. Il m'incombe, par ma fonction, de rappeler ces valeurs qui sont celles du mariage et que vous vous engagez à honorer.
Pour conclure, car je sais combien cette journée exceptionnelle est aussi une journée euphorique mais fatigante, je tiens à vous féliciter chaleureusement et à vous souhaiter une longue et heureuse route commune. Je remercie également tous les assistants pour leur présence significative ce 18 Novembre 2017.
Aussi, c'est avec grand plaisir et avec grand honneur que je m'apprête à prononcer ses mots :

Mademoiselle Abril, consentez vous à prendre pour épouse, mademoiselle Mitsuko Ackerman ici présente, que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, dans les jours ensoleillés comme dans les jours pluvieux, et ainsi lui apporter bonheur, soutien et fidélité jusqu'à ce que la mort vous sépare ? »

La réponse me parait évidente, mais c'est le mot qui va déterminer mon futur, le mot qui va enfin me donner un nom que je chérirai pour le restant de ma vie, le mot que je garderai dans mes souvenirs dans une boîte ornée de diamants, la même avec laquelle Mitsuko m'avait demandée en mariage, je reprend alors mon souffle puis me lance :





« Oui, je le veux »





C'est fait, enfin je l'ai fait, il ne manque plus qu'elle maintenant…
Le Directeur m'adresse un sourire puis se retourne vers Mitsuko. Ma Mitsuko puis lui adresse ces mots :

« Mademoiselle Mitsuko Mikasa Ackerman, consentez vous à prendre pour épouse, mademoiselle Abril ici présente, que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, dans les jours ensoleillés comme dans les jours pluvieux, et ainsi lui apporter bonheur, soutien et fidélité jusqu'à ce que la mort vous sépare ? »

Je souris. Et elle aussi. Je vois alors sur son visage se dessiner une joie que rien ne saurait stopper, lui donnant ainsi un air angélique, puis, dans une voix sûre d'elle, comme si elle avait travaillé cette réplique tout la journée, elle dit :

« Oui, je le veux ! De tout mon cœur, et même la mort ne saurait nous séparer ! »

Étrangement, même si je m'attendais à cette réponse, je ne peux m'empêcher de verser une petite larme, celle ci glissant le long de ma joue pour finalement tomber au sol, attendant alors les derniers mots du Directeur pour lier mon amour à celui de ma femme désormais.

« Par les pouvoirs qui me sont conférés aujourd'hui je vous déclare alors femme et femme ! Vous pouvez embrasser la mariée ! A qui volera le baiser à l'autre ! »

Croisant mon regard au sien, le désir nous parcourant alors à ce moment était exactement le même. Et avant même d'avoir le temps de réfléchir, nos lèvres et nos corps s'étaient déjà rencontrés, nous liant ainsi dans notre amour incommensurable et partagé, ce moment restera pour nous le meilleur de tous, et pour la première fois de la journée, j'étais heureuse qu'un moment dure aussi longtemps et pour la première fois de ma vie, j'étais heureuse de porter un nom. Celui de ma femme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap



Messages : 161
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 16
Localisation : Raccoon City

MessageSujet: Re: "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman   Dim 19 Nov - 12:45

Tas plagier la présentation de la candidature d'isobel avec les papillons TU CROIS QUE JE TES PAS VU.


Dernière édition par Soap le Dim 19 Nov - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofakine Luvi

avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 17
Localisation : Site Thêta

MessageSujet: Re: "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman   Dim 19 Nov - 14:19

Chhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AntonioSawyers
Gérant CTGaming
Gérant CTGaming
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 99
Localisation : Port Réal

MessageSujet: Re: "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman   Dim 19 Nov - 15:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isobel

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 08/07/2016
Age : 18
Localisation : Winterfell

MessageSujet: Re: "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman   Lun 4 Déc - 21:46

Tu me déçois Sofakine !!! :'(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steamcommunity.com/id/isobelstark/
Sofakine Luvi

avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 17
Localisation : Site Thêta

MessageSujet: Re: "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman   Lun 4 Déc - 21:55

mdrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le plus beau jour de ma vie.." - Dr Abril Ackerman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un beau jour pour mourir
» Un nouvel IECF! Youpi! C'est le plus beau jour de votre vie!
» Saint Titus
» Demande de recrutement éniripsa Feu Pvp/Pvm de cercle 13x
» [FLUFFY] Quel beau jour vraiment ♥ HOLLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[CTG] CoopaTeam Gaming :: Accueil :: La taverne-
Sauter vers: