***Lancement de l'enregistrement du 15/05/2014. 22H32***

"Dite moi votre nom.
- ... Appel moi D.
- Wow.. Votre voix est modifiée ?
- .. Oui.
- Bon bah très bien D, et votre nom ?
- ....
- D'accord, bon.. Pourquoi avait vous tué les RPD ?
- ... Il avait levé son arme... J'ai donc levé le mien.
- Mouai.. C'est juste pour cette raison ?
- ...
- Je prends ceci pour un oui.. Mais savez-vous ce que vous avez causé en ville et chez la BSAA ?
- Panique générale... Un mort chez les BSAA, et c'est tout.
-  Vous n'êtes pas trop causant vous..
- Je parle si je le veux, je tue si je le veux... Et je cache des armes si je le veux.
- Vous cachez des armes dans cette pièce ?!
- Oui... Car vous voulez me tuer...
- Moi.. Non !
- Vous transpirez... Vous paniquez... Vous savez ce que je veux..
- No.....
- Moin un.



***Fin brusque de l'enregistrement***




***Lancement de l'enregistrement du 23/11/2014. 02H28***

"Racontez moi votre histoire.
- ... Vous la savez très bien...
- je vous jure que non. Je ne suis qu'un simple journaliste qu..
- Un journaliste qui à mis des snipers sur la colline derrière la maison où nous sommes..
- Vous vous faites des idées monsieur..
- Alors pourquoi ne pas fermer la porte ?
- Car sinon il fait noir, et j'ai envie d'y voir quelque chose...
- Pas moi.. J'ai un masque me permettant cela.. Et vous aussi.. Mr Death..."


***Fin violente de l'enregistrement***

La porte se ferma. Les snipers commencèrent à tirer sur la maison tout en espérant pouvoir tuer le mercenaire. Les snipers prirent alors chacun une arme d'assaut et foncèrent vers la maisonnette.
Ils entrèrent violemment et virent Hunk par terre, la tète tranchée.
Les mercenaires commencèrent à fouiller la maison pour trouver l'assassin.
Plusieurs caisses de bois tombèrent en même temps, bloquant la porte de sortie. L'un des mercenaire, arriva devant la porte de derrière. Ses collègues ne le regardèrent plus, une lame lui arriva en pleine tête. Elle ce fit trancher en deux.
L'un des mercenaires avança silencieusement.. Il vit les corps de son camarade sans vie par terre. Il leva la tête et vit un M3 Super 90 devant sa tête, avec le tueur qui soulevait l'arme. Son crane se prit une rafale de balle, ce qui vit littéralement exploser sa tête. Les morceaux de cervelle giclèrent sur le dernier des mercenaires. Il commença à tirer autour de lui. Il ne voyait rien.. Mais il entendait le tueur lui parler de droite à gauche :

"Par ici, non toujours pas... Derrière toi.. Ah non en fait.
- Tais-Toi !
- ... Toi d'abord..."

Le tueur lui sauta dessus et enleva son masque pour lui montrer à quoi ressemble celui qui à tué ses camarades et son supérieur.

"Tu veux toujours parler ?! dit le tueur
- Lâche moi !!"

Le mercenaire le repoussa violemment à commença à fuir sans réfléchir. Le mercenaire et le tueur étaient éloignés d'une grande distance. Le tueur prit son Deagle un lui tira dans le bras gauche. Ce tire était entièrement voulu. Il voulait lui montrer de quoi il était capable.